Actualités

Dans cette partie sont indiquées toutes les activités effectuées dans le cadre de ma carrière professionnelle.

Journée sur la nature temporaire dans les projets d'aménagement - 04 décembre 2018

Nat temp

Une journée pour explorer et s’approprier un concept nouveau

Les rôles que peuvent jouer ces espaces de nature temporaire, la gestion et la perception de ces milieux ont été au cœur des discussions.

L'événement s’adressait à l’ensemble des acteurs susceptibles d’intervenir sur ces espaces : 

  • les chercheurs qui travaillent sur ce sujet, 
  • les entreprises et bureaux d’études qui interviennent sur les chantiers, 
  • les maîtres d’œuvre et maîtres d’ouvrage de projets d’aménagements,
  • les gestionnaires d’espaces naturels…

Un programme adapté à des situations concrètes

La gestion et l’accompagnement de la nature temporaire est une thématique nouvelle qui mérite d’être abordée dans sa globalité.

Cette journée a donc été organisée autour de 3 contextes d'intervention :

Sur les chantiers
La nature au sens large apparaît spontanément sur la plupart des chantiers de construction ou d’extraction. L’adaptation des pratiques, l’anticipation et l’accompagnement des porteurs de projets seront développés.

Dans les zones fortement anthropisées
Les friches urbaines et industrielles, les zones d’activités sont des espaces qui n’ont pas de vocation « naturelle ». Cependant, à moyen ou à long terme, ils peuvent constituer des espaces de nature temporaire. La question de la gestion de ces zones et des espèces qu’elles abritent sera abordée.

En espaces naturels restaurés
Les milieux naturels restaurés activement ou passivement soulèvent la question du choix d’intervention et des objectifs et conséquences liés à ce choix. Plusieurs interventions évoqueront ces enjeux

Les aspects réglementaires et d’appropriation de ces espaces seront par ailleurs abordés au fil des présentations.

 

Mon avis : Journée très enrichissante et bien organisée. Il était intéressant de constater les nombreuses appropriations du concept de nature temporaire et tous les paradoxes qu'il peut contenir. Dans le cadre de mes recherches, je retiens surtout qu'un espace naturel temporaire doit être considéré au même titre qu'un espace plus permanent dans le sens où il participe au maintien des populations, à condition que l'espace soit fonctionnel (non isolé par ex.) sur un temps suffisant (cycle de reproduction des espèces notamment).

 

1h avec... Intervention à la DREAL AuRA - 25 octobre 2018

Pres drealJe suis intervenue avec Marc Chatelain, chef de projet espèces protégées à la DREAL AuRA, pour présenter la séquence ERC aux différents services de la DREAL dans le cadre de séminaires internes.  Tous les services, même ceux qui ne traitent pas directement de la biodiversité, sont confrontés à la séquence ERC, mais ne maîtrisent pas toujours cet outil règlementaire.

Nous avons donc alterné un présentation des aspects théoriques et règlementaires avec des exemples concrets de l'application des différentes phases de la séquence, en finissant par les enjeux scientifiques et techniques associés à cet outil.

L'auditoire a semblé très intéressé et a posé de nombreuses questions.

Intervention auprès d'une classe de 6e - 23 novembre 2018

Dans le cadre d'un projet sur la biodiversité mené par des enseignants du collège P. Dubois de Seyssinet avec une classe de 6e, je suis intervenue devant la classe sur le thème « les impacts de l’Homme sur la biodiversité ». L’objectif était que les élèves soient sensibilisés à ce sujet par un(e) scientifique et qu’ils puissent avoir une vision assez globale de son étendue. C’était la première fois que j’intervenais devant des élèves aussi jeunes et j’ai beaucoup aimé cette expérience ! Les élèves étaient très intéressés et spontanés, ils m’ont posé plein de questions et fait des remarques très pertinentes ! Je suis particulièrement attachée à transmettre la sensibilité écologique aux nouvelles générations, et ces élèves étaient très receptifs à cela.

P1110390aP1110394

P1110392P1110387

Article dans le Dauphiné Libéré (presse locale) : Dauphine libere biodiversite college 16 12 18dauphine-libere-biodiversite-college-16.12.18.pdf

 

Journée technique : Aménagements et cumuls d’impacts sur les territoires Enjeux, stratégies, outils et perspectives - 9 novembre 2018

Capture 4

Programme

Grand Témoin : Maguelonne DEJEAN-PONS - Conseil de l’Europe


Dimension politique et gestion stratégique du territoire à grande échelle
président de session : Bruno Villalba – AgroParisTech
- Les petits impacts et le mitage
- Responsabilités juridiques du politique – l’articulation des plans et projets
- Un projet politique du territoire – la plan paysage


Les contraintes spatio-temporelles
président de session : Alexandre Cluchier – UPGE
- Impact du mitage sur une population de Gagée
- Projections et anticipation : l’effet de la compensation sur l’agriculture et les prix du foncier à bâtir
- La gestion des territoires dans le temps : retour sur la gestion forestière durable
- Relativiser la temporalité – le cumul du point de vue de l’archéologie préventive
- Analyse diachronique – la mobilisation des populations
- Premiers éléments méthodologiques sur la notion de cumul en milieu marin


Les données, les outils et leur utilisation dans les territoires
présidente de session : Frédérique Millard–MTES/CGDD - I3DPP
- GeoMCE
- La stratégie d’évitement - Le compilateur de données du MNHN
- Modèle BIM infrastructures et environnement
- Outils d’évaluation territoriaux
- L’observatoire régional de la biodiversité Nord-Pas-de-Calais


Exemples de territoires
- Modélisation des effets cumulés et anticipation à Nîmes
- Anticipation des besoins futurs des élus sur la plaine de Bastia
- Appréhender les effets cumulés dans le cadre d’un projet ferré global
- Les sites naturels de compensation outils de mutualisation des mesures et des impacts de petits
projets
- Séquence ERC et sites naturel de compensation pour renforcer la TVB

 

Mon avis : Les interventions lors de cette journée relevaient de multiples disciplines comme le droit, l'écologie, l'histoire... ce qui éclairait vraiment bien le sujet complexe des impacts cumulés. Globalement, même si la réglementation tente de cadrer la prise en compte des impacts cumulés des aménagements, et que des outils d'obervation des impacts et de la biodiversité dans le temps existent, de gros problmes subsistent. Notament, il n'est pas clair de qui a la responsabilité de porter le cumul des impacts, il apparait clair que ce ne peut pas être les maîtres d'ouvrages. Egalement, des travaux sur les seuils critiques au delà desquels la biodiversité ne peut pas se maintenir doivent encore progresser.

Colloque Irstea 18 octobre 2018 : Séquence ERC, et si on l'organisait au niveau du territoire ?

Capture 2

Avec une petite équipe de chercheurs travaillant sur la séquence ERC, nous avons organisé un colloque sur l'application de la séquence ERC au niveau du territoire (site internet).

L’objectif du séminaire était de :

  1. Rappeler les éléments de contexte dans lequel ces initiatives se développent (notion de territoire, de finitude de l’espace, aspects fonciers)
  2. Faire le point sur les initiatives en cours en donnant la parole aux porteurs de projet pour présenter leurs objectifs, leurs motivations, les obstacles rencontrés et les méthodes mises en œuvre
  3. Favoriser les débats et échanges autour des initiatives présentés et identifier des besoins de recherche à travers des temps de questions.

Retrouvez le programme :Programmeprogramme-18-10-2018-erc-territoires-a-distribuer.pdf

Le colloque a rassemblé plus de 150 personnes parmi lesquelles des représentants du Ministère de l'écologie, de services décentrés de l’état, de régions, de départements, de collectivités locales et également de bureaux d’études, du monde des aménageurs, de grandes entreprises, d'associations, de gestionnaires d'espaces naturels et bien évidement de la recherche.

Beaucoup participants ont salué la qualité des intervenants et le contenu intéressant des échanges entre les intervenants et les participants dans la salle.

J'ai fait une intervention introductive avec Baptiste Regnery 2 presentation bezombes regnery erc territoire2-presentation-bezombes-regnery-erc-territoire.pdf.

Capture 3

GT dimensionnement des mesures compensatoires

20180710 photo2  Je participe à un groupe de travail piloté par le CGDD, l'AFB et le Cerema, qui a pour objectif de mettre au point une méthodologie de dimensionnement des mesures compensatoires harmonisée au niveau national. La première réunion s'est tenue le 10 juillet 2018 et nous en aurons quelques autres dans la prochaine année pour finaliser cet outil.

 L'objectif est de mieux cadrer le dimensionnement (et le suivi) de la compensation pour les acteurs impliqués (maîtres d'ouvrages, bureaux d'étude, services instructeurs) afin de les aider à atteindre l'objectif d'absence de perte nette requis dans la loi.

Lire la suite

Les idées reçues sur la compensation écologique

"Clips & Claps : Out les clichés de la recherche !" est une série de vidéos réalisées par Myriam Andurand et Julie Polge, étudiantes au Master Communication et Culture scientifiques et techniques de l'Université Grenoble Alpes, avec l'aide de Simon Chupin, dans le cadre de la Fête de la science. J'ai eu l'occasion d'être interrogée dans ce cadre sur les idées reçues concernant la compensation écologique.

Séminaire ITTECOP - 20 octobre 2017 - Paris

Capture 10

Fonctionnalités écologiques et territoriales des infrastructures linéaires de transport et de leurs emprises.

 

 

 

Img 20171020 143923

 

Présentation réalisée lors de cette journée ici 

 

 

 

 

 

 

 

Les travaux présentés étaient ceux issus de l'appel à projets 2017 d'ITTECOP, des recherches exploratoires et incubatoires issues de ce même appel à projets, des recherches labellisées ITTECOP et des travaux de thèse sur le sujet de la compensation écologique.

Mon avis : Séminaire dynamique avec des présentations courtes et de fait assez nombreuses. Les sujets abordés concernaient principalement la compensation des impacts des infrastructures linéaires de transport que je connais moins, ce qui était donc très insctructif.