Lucie Bezombes - PhD

Actualités

Dans cette partie sont indiquées toutes les activités effectuées dans le cadre de ma carrière professionnelle.

  • Présentation au séminaire de la DDT Savoie - 21 juin 2019

    Lors du séminaire de la DDT Savoie sur le thème de la biodiversité, qui a réuni des personnes de divers administrations et associations, j'ai fait l'introduction de la partie "Séquence ERC". Les autres intervenants ont ensuite détaillé divers points que j'avais abordé.

                                                                          Observatoire des Territoires de la Savoie

  • Web conférence - 12 juin 2019

    J'ai fait une présentation (presentation-web-conf-ideal-lb-12062019.pdf) sur la séquence ERC lors d'une web conférence organisée par Idéal Connaissance. Les internautes inscrits provenaient principalement de Conseils Départementaux. C'était assez perturbant de parler devant un écran (au début) mais les retours ont été positifs !

                                                           Webconf

  • Article dans le magazine l'Etudiant

    Le magazine l'étudiant a consacré un article aux métiers liés à la biodiversité (Biodiversité : des métiers pour sauver la cathédrale du vivant) avec un petit encard sur mon témoignage (les propos ne sont pas exactement ceux de l'interview, ils ont été vulgarisés pour être accessibles à tous les lycéens).

    Etudiant

  • News letter externe d'IRSTEA

    News letter

    Les travaux du LESSEM sur la séquence ERC, avec un focus sur mes travaux sur l'équivalence écologique, ont été mis à l'honneur dans la news letter externe d'IRSTEA, disponible ici.

  • Intervention au colloque REVER 10 : Restaurer ou Reconquérir - 20 mars 2019

    Rever

    "Pour la 10ème édition de ses journées-Ateliers le réseau REVER s'est associé au Muséum national d'Histoire naturelle (Direction de l'expertise) et à l'Agence Française de la Biodiversité (Centre de Ressource Génie Ecologique), avec l'appui de l'UMS PatriNat (AFB/CNRS/MNHN), pour organiser 3 jours d'échanges, de rencontres et de visites autour de la restauration écologique. Le titre retenu pour cette nouvelle édition est RESTAURER ou RECONQUÉRIR, en écho aux objectifs de reconquête de la biodiversité pour lesquels la restauration écologique est incontournable."

    Avec Agnès Barillier du CIH d'EDF, nous avons présenté quelques résultats préliminaires (qui feront l'objet d'un article dans la revue Naturae) sur l'application d'ECOVAL sur le site de Kembs.

    Pres rever

    Ces journées ont été très riches, il y a eu beaucoup de présentations de retours d'expérience d'actions de restauration et d'outils pouvant servir à accompagner les restauration écologique des écosystèmes. Des débats très intéressants ont eu lieu, notamment sur la place du terme de "reconquête" de la biodiversité et l'intérêt également de la non intervention (laisser les écosystèmes évoluer naturellement).

  • Intervention au séminaire "10 ans de partenariats pour la biodiversité" de l'UMS PatriNat - 18 mars 2019

    Ums

    "L'UMS PatriNat a initié il y a désormais 10 ans, des collaborations pour l'étude et la préservation de la biodiversité avec des structures aussi bien publiques que privées. Ces partenariats s'inscrivent dans les missions de recherche et d'expertise du MNHN. Ils permettent le développement de méthodologies et d'indicateurs pour la connaissance de la biodiversité, la constitution de retours d'expérience et portent des actions de sensibilisation sur le sujet de la biodiversité.

    Pour partager avec le plus grand nombre les résultats de ces travaux et échanger sur les attentes des acteurs du territoire, l'UMS PatriNat a organisé un séminaire lundi 18 mars 2019 au Muséum national d'Histoire naturelle.

    Cette journée a permis d'aborder les raisons d'être de ces partenariats, de présenter des outils développés pour répondre aux besoins des acteurs qui s'engagent dans la préservation et la gestion de la biodiversité et de mettre l'accent sur la contribution et les liens à opérer avec la Recherche."

    Lors de ce séminaire, Brian Padilla de l'UMS PatriNat et moi avons présenté les liens entre recherche et expertise, notamment à travers la collaboration entre le LESSEM et l'UMS PatriNat (test d'ECOVAL par Brian).

    Img 20190318 wa0003   Img 20190318 wa0009

    Ce séminaire a permis d'aborder des questions de fond sur la gestion de la biodiversité par les aménageurs et les entreprises avec des échanges d'une grande qualité.

  • GT dimensionnement mesures compensatoires (suite)

    Lors de la 3e réunion du groupe de travail (piloté par le CGDD, l'AFB et le Cerema et qui a pour objectif de mettre au point une approche standardisée de dimensionnement des mesures compensatoires au niveau national), j'ai présenté les travaux que nous avons réalisé sur l'analyse de méthodes d'évaluation de l'équivalence existantes et la construction du cadre méthodologique (ECOVAL) réalisé pendant le thèse.

    Lors de GT, qui a duré 2 jours, nous avons réfléchi aux grandes catégories d'indicateurs qu'il faudrait inclure dans l'approche standardisée, ainsi que les facteurs de pondération des pertes et des gains. 

    Gt3

    Présentation : presentation-gt3-4-5avril2019-lucie-bezombes.pdf

    Lire la suite

  • Journée sur la nature temporaire dans les projets d'aménagement - 04 décembre 2018

    Nat temp

    Une journée pour explorer et s’approprier un concept nouveau

    Les rôles que peuvent jouer ces espaces de nature temporaire, la gestion et la perception de ces milieux ont été au cœur des discussions.

    L'événement s’adressait à l’ensemble des acteurs susceptibles d’intervenir sur ces espaces : 

    • les chercheurs qui travaillent sur ce sujet, 
    • les entreprises et bureaux d’études qui interviennent sur les chantiers, 
    • les maîtres d’œuvre et maîtres d’ouvrage de projets d’aménagements,
    • les gestionnaires d’espaces naturels…

    Un programme adapté à des situations concrètes

    La gestion et l’accompagnement de la nature temporaire est une thématique nouvelle qui mérite d’être abordée dans sa globalité.

    Cette journée a donc été organisée autour de 3 contextes d'intervention :

    Sur les chantiers
    La nature au sens large apparaît spontanément sur la plupart des chantiers de construction ou d’extraction. L’adaptation des pratiques, l’anticipation et l’accompagnement des porteurs de projets seront développés.

    Dans les zones fortement anthropisées
    Les friches urbaines et industrielles, les zones d’activités sont des espaces qui n’ont pas de vocation « naturelle ». Cependant, à moyen ou à long terme, ils peuvent constituer des espaces de nature temporaire. La question de la gestion de ces zones et des espèces qu’elles abritent sera abordée.

    En espaces naturels restaurés
    Les milieux naturels restaurés activement ou passivement soulèvent la question du choix d’intervention et des objectifs et conséquences liés à ce choix. Plusieurs interventions évoqueront ces enjeux

    Les aspects réglementaires et d’appropriation de ces espaces seront par ailleurs abordés au fil des présentations.

    Mon avis : Journée très enrichissante et bien organisée. Il était intéressant de constater les nombreuses appropriations du concept de nature temporaire et tous les paradoxes qu'il peut contenir. Dans le cadre de mes recherches, je retiens surtout qu'un espace naturel temporaire doit être considéré au même titre qu'un espace plus permanent dans le sens où il participe au maintien des populations, à condition que l'espace soit fonctionnel (non isolé par ex.) sur un temps suffisant (cycle de reproduction des espèces notamment).

    Retrouvez les vidéos des interventions ici.

    Temps d'échange avec la salle où j'ai fait une petite intervention