Summer school AlterNet - 02 au 12 septembre 2015

Afficher l'image d'origineRetrouvez les photos de l'évènement ici

Du 02 au 12 septembre 2015, à Peyresq (Alpes de Haute Provence).
28 participants étaient présents pour cette 10éme édition de l’école d’été, venant de l’international. Les journées étaient organisées comme suit :
-matin : 2 présentations de divers intervenants qui portaient globalement sur les SE, la biodiversité, la communication et les processus de décision.
-après midi : travail de groupe sur le projet « SHIVA » (cf synthèse des travaux de groupe), et 1 présentation.
Une demi-journée a été consacrée à exécution dans l’alpage afin de rencontrer le berger et une journée à une excursion sur le plateau de Valensole, les gorges du Verdon et la rencontre de trois producteurs locaux.
L’ensemble était très interactif, avec de nombreux exercices proposés afin de faire réfléchir les étudiants.

Liste des interventions

  • Biodiversity and ES – Allan Watt (UK NERC Centre for Ecology and Hydrology, Edinburgh).
  •  ES and their valuation – Lean Breat (Senior Researcher International Biodiversity Policy at Alterra, Wageningen-UR, the Netherlands).
  • ES and the affective potential of scientific ideas –Taru Peltola (IRSTEA Grenoble).
  •  Building scenarios – Nicolas Dendoncker (professor of geography at the University of Namur, Belgium).
  • IPBES and the science-policy-society interface – Thomas Koetz and Estelle Balla
  • Participatory planning processes – Francis Turkelboom (Institute of Nature and Forest Research, Belgium).
  • Word, worldviews and wonder: what “ES” mean to me – Martin Sharman (retired – summer school organizer).
  • Planetary boundaries – Sarah Cornell (Stockholm Resilience Centre at Stockholm University)
  • Resilience and adaptability of human and natural systems to environmental change – Ariella Helfgott (Senior Research Fellow in the Environmental Change Institute at the University of Oxford)
  • Biodiversity conservation and political ecology – Bill Adams (Moran Professor of Conservation and Development at the University of Cambridge)
  • Biodiversity conservation, the case study of the restoration of a wetland ecosystem – Francine Hughes (life Sciences Department of Anglia Ruskin University, Cambridge, UK)
  • A critical perspective on valuation – Erik Gomez (Senior Researcher at the Norwegian Institute for Nature Research)
  • Landscape variability and impact of ammonia in relation to the Habitat directive – Mark Sutton (coordinator of the EU ÉCLAIRE project)
  • Climate change and biodiversity – Wolfgang Cramer (one of the founding directors of the Mediterranean Institute for Biodiversity and Ecology (IMBE))
  • A business perspective on biodiversity – Fabien Quétier (Biotope)
  • The challenge of communicating knowledge to policy – Carsten Nesshoever (Deputy Head of the Department of Conservation Biology at the Helmholtz-Centre for Environmental Research UFZ in Leipzig, Germany)
  • The challenge of communicating science to society - Helen Roy (Principal scientist at the Centre for Ecology & Hydrology, visiting Professor at the University of Reading).

 

Mon avis : Cette école d’été a été une très bonne expérience, tant sur les présentations que les travaux de groupe. Des limites et perspectives sur chaque sujet ont bien été mises en évidence, et nous avons vraiment pu échanger avec les intervenants et entre étudiants. Il était intéressant de pouvoir replacer les travaux de chacun dans un contexte Européen, et de se rendre compte de la difficulté qu’implique l’utilisation de la notion de service écosystémique pour les décideurs et les scientifiques. Bien que très court, les travaux de groupe ont été très formateurs pour la gestion du temps et la communication inter et intra équipe. Monter un projet cohérent en incluant au processus un grand nombre de parties prenantes demande une très grande organisation. La rencontre avec les producteurs agricoles, les bergers et la guide touristiques a apporté une réelle dimension en plus, et ce contact avec de vrais acteurs locaux du territoire était également très formateur.